Nivitec s’engage contre la pandémie Covid-19 lors de l’Hackaton Versus Virus

Nos co-fondateurs et ingénieurs Jonathan et Vincent ne manquent définitivement pas de bonnes idées 💡

En effet, ils ont profité de ces dernières 48h pour trouver des solutions innovantes répondant à la crise du Covid-19 dans le cadre de l’Hackaton Versus Virus organisé entièrement en ligne. C’est ainsi que leur équipe est venue avec la proposition d’un projet de lutte contre les Fake news liés à la pandémie actuelle. L’idée serait donc de fournir aux utilisateurs des médias sociaux une méthode de vérification rapide et claire sur l’authenticité des informations qu’ils lisent.

Lien vers plus d’informations : https://devpost.com/software/fact-fox.

Bravo à leur équipe et aux plus de 4600 participants de toute la Suisse pour leur engagement dans la lutte contre le Covid-19 lors de cet événement majeur !

Point technique – Janvier 2020

Cet article a pour objectif de présenter les résultats obtenus et les défis rencontrés lors du développement de notre drone de recherche de victimes d’avalanche. Il se concentrera sur la façon dont nous faisons l’acquisition du signal DVA. Il se veut volontairement technique mais nous avons tâché de le rendre accessible au plus grand nombre. Pour les moins avertis d’entre vous, accrochez-vous !


Reposons tout d’abord les bases du fonctionnement de notre projet.

Le détecteur de victimes d’avalanche (DVA) , porté par le skieur enseveli, émet chaque seconde un signal qui est détecté par l’antenne que nous embarquons sous notre drone. A la façon d’une personne essayant de localiser son téléphone en le faisant sonner, il nous est possible d’estimer la distance entre le drone et l’appareil sous la neige grâce à l’intensité du signal reçu. Dans la réalité, c’est un peu plus compliqué que cela mais nous nous en contenterons pour cet article.

L’idée, simple en apparence, se révèle compliquée à implémenter lorsque l’antenne est embarquée sous un drone. En effet, l’engin émet des perturbations qui peuvent être captées par le dispositif de mesures. Pour reprendre notre comparaison précédente, imaginez-vous essayer de localiser un téléphone dans une pièce pleine de conversations bruyantes.

Ce souci de perturbations était connu depuis le début du notre aventure entrepreneuriale. On sait par exemple que lorsqu’un sauveteur fait une recherche avec son DVA personnel, il doit prêter une attention particulière à la poche dans laquelle il place son téléphone portable sans quoi le fonctionnement de son dispositif peut être brouillé.

Dans notre cas, il s’agissait pour l’équipe de trouver une solution pour diminuer l’influence du drone sur l’antenne. Notre premier réflexe a été d’éloigner cette dernière des sources de perturbations en la pendant plus loin sous le drone et d’en mesurer l’impact. Cette approche porte partiellement ses fruits mais n’est pas optimale et est peu élégante pour le développement d’un produit volant qui se veut robuste et sécurisé. Pour faire face à ce challenge, nous avons ainsi repensé l’acquisition du signal DVA par nos ordinateurs de bord avec une électronique plus adaptée. Cette dernière nous a permis de développer un traitement de signal permettant d’améliorer les performances de détection du signal DVA dans le milieu bruité que représente le drone en vol.

Photo d’illustration de Henry Boulind sur Unsplash

Un démonstrateur pour cet hiver

Avec ce système en place, nous avons pu réaliser durant l’année écoulée de multiples jeux de mesures sur le terrain et les avons confrontés à notre algorithme de recherche sur l’ordinateur de bord. En effet, nos premiers algorithmes ont été développés en simulation. Le but était de repenser la recherche DVA qui se veut manuelle afin de tirer le meilleur d’une recherche réalisée par une machine. Les tests en simulation ont pour objectif de comparer différentes méthodologies de recherche et de les tester dans des centaines de conditions différentes. L’intérêt est de pouvoir faire varier différents paramètres (position du drone, position de l’émetteur DVA, orientation de l’émetteur DVA, etc, …) facilement et d’analyser les résultats obtenus. Cette démarche a mis en lumière l’algorithme le plus prometteur que nous avons adapté à notre ordinateur embarqué sur le drone.

Les résultats obtenus actuellement sont prometteurs et montrent que notre algorithme fait converger le drone vers l’endroit où se trouve l’émetteur DVA et ce avec des mesures faites sur le terrain. Cependant la portée de notre antenne, une quinzaine de mètres en vol, ne permet pas encore de tirer le meilleur de notre méthode de recherche. Nous continuons de travailler avec la Haute École d’Ingénierie de Sion afin d’améliorer ces performances et développons en parallèle la méthodologie de recherche du premier signal. Notre but est de proposer un démonstrateur complet cet hiver et de réaliser des tests dans des conditions d’intervention en montagne.

Nous posterons sur notre site des actualités liées à nos tests et vous invitons à nous suivre sur Twitter et LinkedIn pour ne rien rater. Félicitations aux courageux ayant atteint la fin de cet article, de notre côté, nous retournons au développement de notre produit.

La Fondation The Ark fête ses 15 ans et célèbre les projets de start-up et entreprises valaisannes !

The Ark a profité de la semaine mondiale de l’entrepreneuriat pour lancer officiellement les festivités de son quinzième anniversaire d’existence. A la fois incubateur, accélérateur et catalyseur d’innovation, la Fondation a mis en vitrine les divers projets et entreprises qu’elle soutient, dont Nivitec, lors d’une semaine d’exposition ouverte aux partenaires, médias et collégiens du canton.

Portrait vidéo de Nivitec réalisé à l’occasion des 15 ans de The Ark

Démo de notre solution aux secouristes professionnels lors de l’AG de Swiss Ski Patrol

Nous avons profité des premières neiges ce week-end à Crans-Montana pour présenter notre produit lors de l’AG de Swiss Ski Patrol. Les membres de l’association suisse romande et tessinoise des chefs sécurité et patrouilleurs ont ainsi pu avoir un aperçu de nos résultats actuels et de nos ambitions pour cet hiver. Merci aux secouristes présents pour l’accueil et l’échange constructif ✅

Business Ideas était de retour en Valais avec l’intervention de Nivitec !

Le 8 novembre a eu lieu l’événement Business Ideas à la Maison de l’entrepreneuriat à Sierre. Commissionnée par Innosuisse – Agence suisse pour l’innovation et organisé par Venturelab avec le soutien de la HES-SO Valais-Wallis et de l’Idiap, le thème de cette année était ”Lancez votre start-up”. L’occasion pour notre co-fondatrice, Stéphanie Ferreira, de présenter Nivitec ainsi que de partager son parcours entrepreneurial et ses conseils à l’audience présente.

Ces événements sont organisés régulièrement sur toute la Suisse, restez à l’affût et ne loupez plus l’occasion de découvrir des personnalités et projets entrepreneuriaux aux diverses facettes ! Plus d’infos : https://www.venturelab.ch/businessideas.

Notre start-up décroche le programme de soutien Initial Coaching d’Innosuisse !

Parmi ses différentes mesures d’aide à l’entrepreneuriat, Innosuisse – l’agence suisse pour l’encouragement de l’innovation – met à disposition un programme de coaching à l’intention des start-up et projets de création d’entreprise. Subdivisé en trois phases, nous venons tout juste de débuter la première intitulée Initial Coaching. L’occasion pour notre team de profiter des conseils avisés et du suivi d’un business coach expérimenté ces prochains mois à venir. Affaire à suivre…

Pour plus d’informations sur le programme, suivez ce lien.

Nivitec à l’EPFL Drone Days

L‘EPFL Drone Days était l’un des événements phares à ne pas manquer du 13 au 15 septembre et Nivitec a eu la chance d’y donner une conférence publique !

Organisée lors des Portes Ouvertes de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne et dans le cadre de son 50ème anniversaire, cette troisième édition a été l’occasion de célébrer et de découvrir en avant-première les dernières avancées technologiques de la Drone Valley suisse.

Retour en images

Nivitec présent au Festival du Jazz et du Film d’Altitude de Vercorin

Vrai méli-mélo culturel, le CinéJazz2336 tient son nom de ce sommet mythique qu’est le Crêt-du-Midi. Cette année une table ronde autour du thème du sauvetage en montagne était au programme avec notamment la présence du Groupe d’Intervention Médical en Montagne (GRIMM), l’Institut de Formation et de Recherche en Médecine de Montagne (Ifremmont) et Nivitec.

L’occasion pour notre équipe d’échanger avec ceux qui œuvrent sur le terrain au quotidien et d’apprendre de leur expérience ainsi que de faire une démonstration de vol autonome prouvant que la technologie des drones évolue elle aussi pour servir la société.

Retour en images